En toute humilité, je crois que je suis le membre de QW4RTZ qui a le parcours artistique le plus bizarre du groupe. Quand j'étais aux Petits-Chanteurs de Trois-Rivières, j'étais le petit-gros-à-lunettes-premier-de-classe-limite-autiste-pas-très-belle-voix-mais-avec-une-moyenne-de-CT-dans-toutes-les-matières.

Plus tard au secondaire, au pire de ma crise d'adolescence, ma moyenne scolaire est passée de 90 à 89 et je me suis mis à étudier l'orgue à tuyaux au Conservatoire. Une fois l'acnée passée, j'ai complété mes études supérieures en direction d'orchestre, en écriture musicale et en orgue, tout ça pour évidemment devenir... chanteur pop a cappella!

Regrette-je mon choix? Pas du tout! Je trouve que tout musicien classique a énormément à apprendre de la musique pop et que l'inverse est tout aussi vrai. Le classique c'est évidemment la rigueur, le travail acharné, le soucil du détail, la recherche de la perfection dans la justesse, le timbre, etc. Le pop, c'est la présence sur scène, le contact direct et interactif avec le public, le sens de l'humour, le sens du "punch", les chorégraphies... Mélangez tout ça ensemble, et vous obtenez le projet artistique qui me passionne le plus au monde: QW4RTZ.

Malgré le fait que, sur scène, je sois un peu le clown du groupe avec mon humour très raffiné (vomi, pipi), je suis Monsieur discipline quand vient le temps de répéter avec les gars. Ce n'est jamais assez juste à mon goût... et ne me confiez surtout pas la tâche de planifier les répétitions de la semaine; il risque d'y en avoir de 5h à 23h59!

En dehors de QW4RTZ, je suis chef d'orchestre en résidence à l'Orchestre Symphonique de Trois-Rivières, mordu de vélo-touring (la 138 entre Québec et Montréal n'a plus vraiment de secret pour moi), très grand fan de www.ricardo.com, et passioné d'aviation. (Quand c'est pas moi qui pilote, j'ai peur... Il faudrait vraiment que je commence à apprendre à piloter.)

Bref, lorsque je serai le pilote désigné du jet privé de QW4RTZ, tous mes rêves se seront réalisés!


Ce que Phil pense de moi :

Le genre d'ami que tu veux avoir quand tu te trouves dans la m...

François est un éternel rêveur! Perfectionniste dans l'âme, la rigueur est une de ses belles qualités et nous sommes chanceux de pouvoir en bénéficier au sein du groupe.

Malgré son horaire aussi chargé que celui d'un premier ministre, il trouve toujours le temps d'être là pour les autres. J'irais même jusqu'à dire que François, mis à part peut-être la sagesse, me rappelle étrangement un homme profondément bon que j'ai connu aux Petits-Chanteurs de Trois-Rivières et que l'on surnommait affectueusement M. l'abbé.

La beauté avec François, c'est qu'avec ses mille talents, il pourrait facilement se "péter les bretelles", mais non; il demeure toujours humble!... ok, presque toujours. En gros, on pourrait résumer que François est le résultat d'une très bonne fusion entre coeur et raison.


Ce que Louis pense de moi :

Il est petit, mais je le vois quand même! Des fois quand je saute pendant nos spectacles, j'ai peur de lui faire mal, mais dites-lui pas. Honnêtement, c'est un gars hilarant qui vit le combat entre sa formation la plus sérieuse et solide qui soit, et son plaisir intense à être passé maître dans l'art de faire des niaiseries. Au moins, c'est un choix et vraiment pas un manque d'intelligence s'il y va pour les niaiseries! Son cerveau roule à 100 miles à l'heure!

Il peut être sans pitié des fois, mais c'est un grand coeur et bien souvent le meilleur "pardonneur" qui soit (j'invente des mots, mais vous comprenez). J'ai eu l'honneur de fonder avec lui QW4RTZ et j'aime encore beaucoup être à ses côtés sur scène. Il est un véritable pilier, un cap, un roc, que dis-je un roc; une péninsule!


Ce que Fa2 pense de moi :

François est un heureux mélange entre un hobbit et une rockstar! Énergie débordante sur scène, rire contagieux, charme comique; c'est un tel plaisir de faire des spectacles avec lui! Par contre, son hobbit intérieur se manifeste à fond en répétition; bien installé dans sa chaise berçante, les pieds dans des pantouffles, il travaille sur les chansons de QW4RTZ en buvant un espresso, l'odeur de petits plats au four parfumant son douillet chez lui.

Bourreau de travail, il se donne entre Montréal et Trois-Rivières sur une base quasi-quotidienne. Si François recevait un dollars pour chaque km parcouru, il serait déjà millionaire!

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada